Casablanca : Dans le cadre du Musée Collectif de Ain Chock, nous avons proposé à l’Atelier de l’Observatoire (Mohamed Fariji & Léa Morin) une série d’itinéraires réalisés à l’occasion de la Serre, des ateliers associés et du workshop « la ville et l’espace public » mené à l’Ecole d’Architecture de Casablanca par Flore Grassiot avec un groupe d’étudiants en 4e année. La méthode des itinéraires de Jean-Yves Petiteau est un outil -sensible et critique- de lecture et d’analyse urbaine, à expérimenter voir à détourner : à chacun d’en réinventer ses propres règles du jeu. Le premier parcours restitué servira de base à d’autres propositions. RDV pris sous la Serre, autour de la grande carte du quartier redessinée au fil des jours par chacun des contributeurs, habitants et habitués du quartier. Une production collective de récits et de lieux associés formant autant de parcours potentiels proposés ensuite au public. Sous cette forme en cours, évolutive, chaque participant devient co-auteur du processus de construction. Ces lieux dévoilés, racontés, reliés entre eux dessinent autant de trajectoires à explorer in-situ. Cette fois, ce dispositif d’interactions, d’échanges et de partage de connaissances sur le quartier a pour objectif commun de concevoir une première série de traversées «prototypes» proposées au public sous la forme de Petites Visites Guidées par les habitants d'Aïn Chock. Crédits Photo: Hamza Aghamm / L'Observatoire.(FG)

 

 

 

Crédits Photo:  Hamza Aghamm/L'Observatoire